Palais De La Paix

Prix de la Paix Carnegie Wateler

Le 16 novembre 1916, le banquier néerlandais Johan Wateler décida de laisser tous ses biens personnels à Fondation Carnegie, à condition que celle-ci verse un revenu annuel à une personne ou à une institution au service la paix. Depuis 1931, le prix de Wateler est décerné au Palais de la Paix, sous le nom de Prix de la Paix Carnegie Wateler.

Parmi les lauréats sont Éric Drummond (1931), premier secrétaire de la Société des Nations, le baron Baden-Powell (1937), fondateur du Scoutisme, Jean Monnet (1953), fondateur de l’Union européenne, Coretta Scott King (1969), veuve de Martin Luther King et War Child (2012). En 2014, le prix a été attribué à Lakhdar Brahimi, pour son travail de médiateur dans les pays touchés par un conflit et pour ses efforts de maintien de la paix. En 2016, Sigrid Kaag a reçu le Prix de la Paix Carnegie Wateler. En 2018, Rudi Vranckx a reçu le prix pour son courage faisant les reportages dans les secteurs de combats. L’Histoire du Prix de la Paix Carnegie Wateler montre comment, de la part de ceux qui ont l’honneur de le recevoir, les idées sur la paix et la prévention de la guerre ont évolué au cours des 85 dernières années.

Le Prix de la Paix des Jeunes Carnegie est présenté pour la première fois en 2018. La Fondation BogotArt a reçu ce prix pour leur projet « Lettres de Réconciliation ». Grâce à ce prix, Leonardo Párraga, directeur de BogotArt est l’ambassadeur des jeunes du Palais de la Paix pour 2 ans.

Voir la distribution complète du Prix de la Paix Carnegie Wateler 2018 et du Prix de la Paix des Jeunes Carnegie ici.

Regardez ci-dessous la galerie des gagnants du Prix de la Paix Carnegie Wateler.